Après avoir étudié les arts plastiques à Amiens, j’obtiens une maîtrise dans le domaine sus cité. Je suis tour à tour sculpteur, peintre, graveur. Je poursuis mes études en histoire de l’art, afin d’approfondir mes connaissances, ainsi que mon champ de compétence. A la même période, Je fais mes premières armes en tant que régisseur d’œuvres et de bâtiment dans une galerie parisienne. Je côtoie de nombreux artistes célèbres anglophones ainsi que des restaurateurs. Ce sont ces rencontres avec les professionnels de la conservation et de la restauration qui m’insuffle une nouvelle vocation. Ces expériences m’ont permis de choisir une carrière professionnelle : un métier d’analyses, relationnel et créatif : conservatrice-restauratrice d'œuvres métalliques. J’ai travaillé par exemple pour La Collection Lambert en Avignon, le musée de Beaux Arts de Clermont Ferrand, Le Musée de la Voiture et du Tourisme de Compiègne, le MAC de Marseille. Je suis me spécialisée dans le traitement des voitures automobiles, motocyclettes et cycle, ainsi que dans les doubles domaines art-automobile, art-motocyclette, art-cycle. 

Conservatrice-restauratrice de véhicules anciens, habilitée musée de France, j’ai effectué avec des collaboratrices la stabilisation d’un véhicule emblématique : un coach Landaulet électrique de 1906, conservé au Musée de la Voiture et du Tourisme. Ce véhicule de la marque Kriéger, dernier née de l’hybridation entre l’hippomobile et les avancées techniques de son époque, a fait l'objet d'une restauration respectueuse de sa valeur matérielle. immatérielle ainsi que de son historicité. J'ai réalisé avec un collaborateur la stabilisation d’une Chrysler Plymouth Valiant Signet 1964 de l’œuvre Richard Baquié : Amore Mio.